Éclairons Intelligemment et Rallumons les Étoiles

NuitÉtoilée2

« C’est dans la noirceur de la nuit
que les âmes sont les plus proches
les unes des autres. »     Confucius

Lorsqu’elle marche sur la piste cyclable derrière la nouvelle école, Madeleine Fleury ressent un sentiment d’inconfort. C’est le soir et les visages des gens qu’elle croise lui paraissent différents. Des physionomies avec des traits durs et sans éclat lui rappellent la photo fade sur son permis de conduire.

Il est tard, mais il fait clair, très clair. Une lumière blanche bleutée inonde l’environnement. On a l’impression d’être le jour, sauf que l’ambiance est dépourvue de chaleur.

Espacés à intervalles réguliers, un à un, les hauts lampadaires projettent un flux de lumière froide qui oscille entre intense et aveuglant selon le rythme de sa marche.

Fervente amatrice d’astronomie, Madeleine ne peut s’empêcher d’imaginer l’effet de voilement sur le ciel étoilé causé par cette surabondance de lumière nocturne, juste pour une piste cyclable.

Incommodée par ces boules lumineuses qui surgissent pêle-mêle comme autant de phares qui dirigent leurs faisceaux dans toutes les directions, Madeleine décide d’agir.

Pour bien saisir l’enjeu de l’éclairage nocturne, Madeleine sollicite aide et conseils d’amis et collègues. Il s’en suit une élégante missive de sensibilisation adressée aux élus de Verdun, lettre qu’elle déposera personnellement au Conseil d’Arrondissement de Verdun mardi le 1er décembre 2015.

ArbreÉtoiles

Et puis dans tout cela, il y a les changements climatiques

Pendant ce temps, à Paris, le Premier ministre Couillard affirme que la réussite passe nécessairement par les villes. Dans le même élan, le maire Coderre signe un texte intitulé «De nécessité à urgence», un texte rempli de vérités de La Palice pour limiter la hausse de la température planétaire à moins de 2 degrés.

Concrètement, voici un exemple simple où l’administration municipale peut jouer un rôle actif.

La majorité de l’énergie servant à l’éclairage public se transforme en chaleur dissipée dans l’atmosphère.

Avec la conversion imminente de ses 110 000 lampadaires vers la technologie DEL, la Ville de Montréal compte économiser jusqu’à 50% de la consommation d’énergie de son parc existant. Une initiative louable contribuant à réduire le réchauffement climatique.

La décision d’éclairer une piste cyclable accroît le nombre de lampadaires qu’il faut alimenter en énergie. Là où il n’y avait rien au sol, l’Arrondissement  Verdun a rajouté des foyers de lumière. Le prix écologique à payer pour satisfaire l’impératif d’un éclairage nocturne jugé indispensable se traduit forcément par un réchauffement climatique.

Après analyse des 74 nouveaux lampadaires DEL récemment installés sur L’Île-des-Soeurs, Madeleine propose des bollards trois fois moins énergivores que les lampadaires en place. Il s’agit d’une solution sécuritaire, éprouvée, abordable et moins polluante qui consomme 66% moins d’énergie.

MauvaisLampadaire

Présentement, 96% du flux lumineux de ces nouveaux lampadaires de type phare ne sert qu’à polluer, les maisons et le ciel. En plus, ils compromettent la biodiversité en gênant la faune nocturne qui s’active après le coucher du soleil.

Comment l’Arrondissement Verdun a-t-il pu dépenser 7 346 $ par poteau pour un sur-éclairement aussi coûteux et inefficace ? C’est une piste cyclable de 3 mètres, pas une autoroute !

Alors qu’il existe des bollards solaires à 15 $ l’unité, ce projet qui nous coûte déjà 475 000 $ est de toute évidence à revoir.

Bravo Madeleine Fleury ! C’est l’ensemble de la population montréalaise qui vous salue et vous remercie pour vos efforts de sensibilisation à la vie la nuit auprès de nos élus municipaux.

La lettre de Madeleine Fleury déposée à la mairie d’Arrondissement se trouve ici. Pour lui transmettre un mot d’encouragement, son courriel est fleury.mad@gmail.com

Bernard Tessier
10 décembre 2015

Références

International Dark-Sky Association
Document de Sensibilisation pour un meilleur éclairage (Mme Fleury)
AstroLab du Parc National du Mont-Mégantic
Fédération des Astronomes Amateurs du Québec
Les Lumières des Pistes Cyclables Allumées par Mesure de Sécurité
Les Pistes Cyclables Toujours dans le Noir
Association Québécoise pour la Maîtrise de l’Énergie
Le Jour de la Nuit
In Defense of Darkness – L’obscurité est une richesse
Intervention de M. Alain Bossé au CA de Verdun sur l’éclairage (3 février 2015)

(aller aux minutes 43:40 à 46:44)
Intervention de M. Bernard Tessier au CA de Verdun sur l’éclairage (1 décembre 2015)
(aller aux minutes 02:58:56 à 03:06:28)
Information sur le dossier du nouvel éclairage DEL de la piste cyclable de l’Île-des-Soeurs

PS Si vous voulez améliorer votre sommeil en diminuant le contenu de lumière bleue sur vos téléphones intelligents et vos tablettes le soir, il existe des applications qui gèrent très bien la chose. En voici trois:
Pour Android, Twilight et Bluelight Filter for Eye Care
Pour iOS, f.lux (beta)
Pour Mac, f.lux
Au cas où celles-ci ne vous conviendraient pas, cherchez avec les mots lumière bleu ou encore blue light, 13 à la douzaine, rien de moins.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s